Île Maurice by Fanny RONDI

Île Maurice by Fanny RONDI.

Été 2019 à l’Ile Maurice. Enfin, qu’on se le dise, les vacances estivales chez moi sont plutôt en octobre. La saison des mariages étant de mai à septembre voir octobre, mes vacances arrivent à la fin de vos plus beaux évènements.

C’est sur un coup de tête, mi-aout, à chercher ma destination de vacances, et après avoir bien bavé devant la lune de miel de mes amis, que j’ai foncé sur le site d’Air France pour réserver mon billet d’avion !

Me voilà, au départ le 8 octobre 2019, ma valise, mon billet, mon passeport en poche à Paris Roissy et pas de grève en vue pour faire le plus long voyage en avion de ma vie. 11h d’avion pour aller au chaud, au soleil (ma peau s’en souvient encore) sur une île paradisiaque pour 7 jours de dose de vitamine D intensive.

Arrivée à Port Louis le mercredi matin très tôt. Je suis véhiculée jusqu’à mon hôtel qui se trouve au nord ouest de l’île. Alors, pour ceux qui connaissent mes péripéties de voiture en vacances, cette fois j’ai opté pour une solution simple. Le taxi c’est bien, c’est pratique et puis le chauffeur était vraiment sympa ! Bref, cette fois, pas de soucis de voiture en perspective surtout quand la conduite est à gauche. J’ai déjà éliminé une source de complication pour ces vacances.

L’hôtel ! Immense, piscine de ouf, je crois qu’il y a même le court de tennis, et très important, vue sur l’océan. Un truc très très laid vous en conviendrez.

7 Jours sur place. 7 jours de pure douceur ensoleillée, rythmés par des visites (toujours en taxi) et des moments de repos intensif en plein soleil à faire le homard, qui a d’ailleurs finit bien grillé (le homard).

Sous marin à 35M de profondeur pour explorer la barrière de corail.

Visite du jardin Pamplemousse

(où il n’y a pas de pamplemousse ;))

La terre de Chamarel des 7 couleurs
Cap Malheureux
Grand Bassin, lieu de culte Hindou

Et quelques photos de moi dans la piscine et dans l’océan en effet 360°

Voilà sinon petite point sur les péripéties chez Maurice, parce qu’on en dénombre au moins deux. Réserver un hôtel où il n’y a QUE de la nourriture épicée, check ( je ne peux pas manger épicée). Je ne suis donc pas revenue avec des kilos superflus, par contre avec un énooooooorme coup de soleil géant. Pour vous donner une idée, il faut imaginer un coup de soleil d’1m57 sur deux faces. Et pourtant ce n’était pas faute de mettre de la crème solaire indice 50+!

J’espère que vous avez pu voyager à travers cette article sur l’Île Maurice by Fanny RONDI. Dans le contexte actuel, s’évader un peu, même en image ne fait pas de mal.

A bientôt, j’ai une péripétie en Corse à vous partager. Je n’ai pas encore tout à fait bien digéré la mésaventure.

Et pour d’autres aventures c’est ici.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *